Lors d’une verticalisation classique, le dispositif de verticalisation lève progressivement le patient pour le mettre debout sur les repose-palettes situés à l’avant du fauteuil. Il s’en suit un allongement du fauteuil et un transfert de poids rendant l’ensemble encombrant et la conduite moins aisée.

La « rétro-verticalisation » consiste au contraire à recentrer le patient à l’intérieur du châssis du fauteuil lors de la verticalisation. Ainsi le repose-palette s’escamotant dans le fauteuil lors de la rétroverticalisation, la longueur du fauteuil diminue en position debout par rapport à la position assise.

Cela est particulièrement appréciable dans les endroits exigus comme les ascenseurs par exemple. Cette meilleure répartition des poids donne une meilleure stabilité autorise un roulage en position debout en toute confiance.
La « rétro-verticalisation » est idéale pour un usage intérieur.

En cours de développement

Demandez un essai gratuit et sans engagement